Aromathérapie

La trousse de secours hivernale – Huiles essentielles

L’hiver nous sommes généralement plus sensibles aux virus et bactéries. Notre organisme, de part notre de mode vie, se trouve affaiblit pendant cette période de froid. De ce fait, notre système immunitaire diminue, et nous tombons malades. Rhume, grippe, gastro … Tout peux y passer !

Dans cet article je vous montre quelles huiles essentielles peux vous aider à passer l’hiver. Pour plus d’informations sur les huiles essentielles, c’est ici

Pour en savoir plus sur le système immunitaire, je vous invite à consulter cet article (en construction)

Top 5 des huiles essentielles de l’hiver

  • Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
  • Laurier noble (Laurus nobilis)
  • Niaouli (Melaleuca quinquenervia)
  • Thym à Linalol (Thymus vulgaris L. linaloliferum)
  • Ravintsara (Cinnamomum camphora CT 1.8 cinéole)

L’eucalyptus radié

  • Nom botanique : Eucalyptus radiata
  • Partie de la plante utilisé : feuille
  • Composition biochimique simplifiée : Oxydes : 1.8 cinéole

L’eucalyptus radié fait partie de la famille des Oxydes ce qu’il lui vaut une action principalement mucolytiques et expectorante.

  • Antivirale puissante et antibactérienne
  • Décongestionnante
  • Expectorante : aide à fluidifier le mucus et à dégager les sphères respiratoires

Indications principales : Infections ORL (Sinusite, Rhume, Bronchite, Otite, Toux grasse….)

Attention ne pas utiliser pendant la grossesse, ni pendant l’allaitement, ni chez l’enfant de moins de 3 ans. Ne pas utiliser sur une personne asthmatique. Privilégier la voix cutanée et aérienne (diffusion) plutôt que la voix orale.

Laurier noble

  • Nom botanique : Laurus nobilis
  • Partie de la plante utilisé : feuille
  • Composition biochimique simplifiée :
    • Oxydes : 1.8 cinéole
    • Monoterpénols : Linalol

Le Laurier noble regroupe plusieurs molécules dont le linalol et le 1.8 cinéole. Ce qui lui permet d’avoir une bonne action sur la sphère respiratoire. Comme l’eucalyptus radié, il fait partie des OXYDES ce qui lui permet d’être mucolytique et expectorant. En tant que MONOTERPENOLS cela fait de lui un puissant anti-infectieux à large spectre.

  • Anti – infectieux général : anti bactériens, anti virale, anti fongique
  • Expectorante : aide à fluidifier le mucus et à dégager les sphères respiratoire
  • Anti inflammatoire

Indications principales : Sinusite, Rhume, Bronchite, Gastro-entérite, douleurs musculaires et articulaires

Attention ne pas utiliser pendant la grossesse, ni pendant l’allaitement, ni chez l’enfant de moins de 6 ans. Privilégier la voix cutanée diluée plutôt que la voix orale. Ne pas utiliser en même temps qu’un traitement médicamenteux si voix orale.

Niaouli

  • Nom botanique : Mélaleuca quinquenervia
  • Partie de la plante utilisé : feuille
  • Composition biochimique simplifiée :
    • Oxydes : 1.8 cinéole
    • Sesquiterpénols : viridiflorol

Tout comme l’eucalyptus radié et le laurier noble, l’huile essentielle de Niaouli fait partie des OXYDES. On lui retrouve aussi le coté mucolytique et expectorant . Les SESQUITERPENES vont plutôt agir sur la décongestion veineuse et lymphatique.

  • Fluidifie le mucus et aide à dégager les voix respiratoires
  • Antivirale puissante
  • Anti fongique, anti parasitaire, anti bactérienne
  • Décongestionnant veineux et lymphatique

Indications principales : Rhume, Grippe, Sinusite, Bronchite, Rhinopharyngite, Toux, Varices, Jambes lourdes.

Attention ne pas utiliser pendant la grossesse, ni pendant l’allaitement, ni chez l’enfant de moins de 6 ans. Effet “Cortison-like” , ne pas utiliser si mastoses ou cancers hormonodépendants ou antécédents. A ne pas utiliser en même temps qu’un traitement médicamenteux si prise orale. Déconseillé en diffusion direct chez l’asthmatique.

Thym à Linalol

  • Nom botanique : Thymus vulgaris L. Linaloliferum
  • Partie de la plante utilisé : sommités fleuries
  • Composition biochimique simplifiée :
    • Monoterpènols : linalol
    • Esters : acétate de linalyle

Le thym à linalol ne contient pas de PHENOLS et sera indiqué chez l’enfant de plus de 3 ans pour son action anti infectieuse.

  • Anti infectieuse générale puissante
  • Antivirale et anti bactérienne
  • Tonique générale et stimulante du système immunitaire

Indications principales : Rhinopharyngite, Toux, Angine, Bronchite, Gastrite, Baisse immunitaire.

Attention ne pas utiliser pendant la grossesse, ni pendant l’allaitement, ni chez l’enfant de moins de 3 ans, sauf avis médical. Toujours utiliser dilué sur la peau.

Ravintsara

  • Nom botanique : cinnamomum camphora CT 1.8 cinéole
  • Partie de la plante utilisé : feuilles
  • Composition biochimique simplifiée : Oxydes : 1.8 cinéole

L’huile essentielle de Ravintsara (A ne pas confondre avec l’huile essentielle de Ravintsare) sera utile pour toutes infections respiratoires hivernale. Elle est aussi bien toléré en dilution cutanée.

  • Anti virale puissante
  • Stimulant immunitaire
  • Anti bactérienne, Anti infectieuse
  • Mucolytique et expectorante

Indications principales : Grippe, Bronchite, Rhume, Baisse immunitaire.

Attention ne pas utiliser pendant la grossesse, ni pendant l’allaitement, ni chez l’enfant de moins de 6 ans. Privilégier la voix cutanée dilué. A ne pas utiliser en même temps qu’un traitement médicamenteux si prise orale. Déconseillé en diffusion direct chez l’asthmatique.

Cet article ne remplace pas un avis médical. Les huiles essentielles sont à utiliser avec parcimonie et aux bons dosages. Si besoin rapprochez vous d’un naturopathe ou d’un aromathérapeute.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 13 =