Articles

Les produits solaires

Aujourd’hui il existe toutes sortes de produits solaires. Que ce soit en crème, en lait, version spray ou huile, leur action principale est de nous protéger des rayonnements UV ( ultra violet) notamment les UVA et les UVB.

Les UVA et les UVB

Il existe 3 types d’ultraviolet: les UVA , Les UVB et les UVC.

Ils sont classés en fonction de leur longueur d’onde et donc de leur pouvoir de pénétration de la peau. Ceux qui nous intéressent ici sont les UVA et les UVB.

Les UVA sont long (400-315 nm), ils représentent 95% des UV qui arrivent à passer les nuages jusqu’à notre derme. Ils altèrent nos cellules a long terme, et sont responsables du vieillissement prématuré de la peau, des taches brunes ou même des cancers.

Les UVB sont moyens (315-280 nm) , ils représentent les 5 % restant et sont à l’origine du bronzage, mais aussi des coups de soleil, réaction allergique ou brûlure.

Vous l’aurez compris, votre crème solaire est donc indispensable pour préserver votre peau et votre santé.

Les SPF c’est quoi?

Le SPF (Sun Protection Factor) correspond à l’indice de protection face aux UVB. Plus il est élevé, plus l’action de photoprotection est élevée.

  • SFP 15 – filtre les UVB à 93%
  • SPF 20 – filtre les UVB a 95%
  • SPF 30 – filtre les UVB à 97%
  • SPF 50 – filtre les UVB à 98%

L’indice de protection à la même signification dans tous les pays.

Attention toutefois à la mention écran total, aucun produit solaire ne peux garantir une protection UV à 100%

Pour connaitre l’indice de protection UVA, cela est plus compliqué car les UVA ne font pas rougir la peau. Ils utilisent donc d’autres techniques de mesures.

Les phototypes

Les phototypes ou la classification Fiztpatrick permet de classer les individus selon la réaction de leur peau face à une exposition solaire

  • Phototype I : peau très claire, taches de rousseurs, cheveux roux ou blond, yeux clairs. Tendance à rougir très facilement, ne bronze pas.
  • Phototype II : Peau très claire, cheveux blond à châtain, yeux bleus a bruns. Coups de soleil fréquent, bronze difficilement.
  • Phototype III : Peau claire, cheveux blond à châtain. Coups de soleil occasionnel, bronze progressivement.
  • Phototype IV : Peau mate, cheveux bruns, yeux foncés. Bronze facilement, attrape peu de coups de soleil.
  • Phototype V : Peau foncée, yeux et cheveux foncés. Rarement de coups de soleil, Bronze rapidement.
  • Phototype VI : Peau noire, yeux et cheveux noirs. Pas de coups de soleil.

Compositions et environnement

De nos jours on retrouve tout types de produits solaires, vendu en parapharmacie, en grandes surfaces, en parfumerie… la liste est longue.

Cependant dans la cosmétique et les produits de santé, il existe deux grandes familles :

  • Les produits dits conventionnels
  • Les produits naturels ou labellisés BIO

Le secteur conventionnel, se sert d’un large choix au niveau des composants pour la formulation d’un produit solaire. Mais certains composants font aujourd’hui l’objet de nombreuses controverses.

Ils utilisent principalement les filtres de synthèses, qui d’une part ne sont pas forcément bon pour votre peau et votre organisme, mais d’autre part, mauvais pour l’environnement, dont l’écosystème marin.

Le second secteur, généralement les produits naturels ou labellisés BIO, travaillent aussi avec un large choix de composants, mais plus restreint. Ils utiliseront essentiellement des filtres minéraux et éviteront les filtres de synthèses.

Les filtres UV de synthèse :

Les filtres de synthèse pénètrent la barrière cutanée et absorbe les UV. Ils sont efficace au bout de 20-30 minutes, d’ou l’intérêt de les appliquer un peu de temps avant l’exposition.

Voici quelques exemples des filtres UV de synthèse que l’on peux retrouver dans les produits solaires conventionnels :

  • L’Homosalate : perturbateur endocrinien
  • Octocrylene : perturbateur endocrinien
  • Butyl methoxydibenzoylméthane (avobenzone) : perturbateur endocrinien
  • Benzophenone-3 : Cancérigène, polluant
  • Drometrizole trisiloxane : Polluant
  • Ethylhexyl salicylate : Perturbateur endocrinien

Sans oublier ,

  • Les silicones qui sont polluant,
  • Le BHT (anti oxydant chimique) qui est un perturbateur endocrinien
  • Le disodium EDTA qui est polluant
  • Les PEGs , obtenue à partir de gaz toxiques, ils sont très polluants et peu biodégradable.
  • Le Triethanolamine (émulsifiant ou tensio actif) qui est cancérigène
  • Et tous les conservateurs

Autorisé dans les produits cosmétiques et solaires, ils ont tout de même une réglementation à respecter, des dosages et des pourcentages précis, qui pourtant à long terme sont dangereux pour notre organisme.

Les filtres UV minéral :

Principalement utilisé dans les produits naturels et BIO, les filtres minéraux réfléchissent la lumière, leur action est donc purement physique. Ils agissent directement après application.

  • Dioxyde de titane
  • Oxyde de zinc

Le sujet des nanoparticules fait l’objet de plusieurs controverses ces derniers temps. J’y reviendrais dans un prochain article.


Mais du coup je choisis quoi?


De nos jours, il existe une multitude de produits solaires, je vous laisse choisir la texture qui vous convient le mieux.

Cependant faites tout de même attention aux compositions de vos produits. Bien sur vous pouvez choisir le laboratoire que vous souhaitez , je vous informe seulement.

En attendant, pour ceux qui hésite je vous présente 3 produits que j’ai beaucoup apprécier 🙂


Crème solaire – Alphanova

Les points forts

  • 100% naturel et biodégradable
  • Filtres solaires minéraux et non nano
  • Label Cosmos Organic
  • Facile à appliquer
  • Mention Vegan

Les points faibles

  • Fais un film blanc sur la peau

Crème solaire – Alga Maris Laboratoire Biarritz

Les points fort

  • 100% naturel et biodégradable
  • Filtres solaires minéraux
  • Ne laisse pas de trace blanches
  • Facile à appliquer
  • Label Cosmos Organic

Crème solaire – Phyt’s

Les points forts

  • Facile à appliquer
  • Label Cosmebio
  • Ne laisse pas de traces blanches
  • Petit format, pratique à emmener

Les points faibles

  • Son prix (+/- 20 euros)
  • Sa contenance (40ml)


Bien évidemment, on applique sa protection solaire sur l’ensemble du corps, sans oublier les oreilles, les mains ou les pieds.

On la renouvelle toutes les deux heures minimum ou après chaque baignade.

On se protège aussi avec un chapeau, un tee-shirt

On évite l’exposition entre 11h et 16h

On fait attention aux enfants qui ne devrait pas être exposés au soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 22 =